LES METAUX MONETAIRES

exposé d'Alain PERCHE les 23 Février et 30 Mars 2014

Une pièce de monnaie est un petit objet créé pour faciliter les échanges en remplacement du troc initial. Cet objet possède les caractéristiques suivantes :

  • La forme : il s’agit en général d’une rondelle métallique d’un diamètre compris entre 10 et 35 mm et d’un poids compris entre 1 et 30 g.

  • La lecture de la pièce : elle doit donner des informations sur sa valeur, l’autorité émettrice, le portrait du souverain ou la personnalisation de l’état, divers ornements (couronne de lauriers, cartouche plus ou moins complexe contenant la valeur) etc.

  • La valeur de la monnaie : elle dépend aussi de la nature du métal et de sa rareté à moins qu’il ne s’agisse d’une valeur fiduciaire (monnaie de confiance) lorsque la composition de la pièce correspond à une faible valeur marchande.


La pièce de monnaie doit satisfaire à un certain nombre de contraintes :

  • Elle ne doit pas être corrodée trop facilement et cela même dans des milieux peu favorables (par exemple, les monnaies doivent pouvoir être enterrées, ou ne pas se détériorer en milieu humide). La résistance chimique (corrosion, oxydation par l’air ou par l’eau) du matériau est donc fondamentale.

  • Les pièces de monnaie étant continuellement manipulées, soumises à divers chocs, transportées etc., elles doivent présenter une certaine résistance à l’abrasion (usure, rayures) afin de ne pas devoir être remplacées trop rapidement. La durée de vie d’une pièce de monnaie doit pouvoir dépasser une trentaine d’années (contrairement aux billets de banque devant être remplacés tous les trois ou quatre ans)

  • Enfin, le coût de fabrication (fabrication des flans, obtention du métal ou de l’alliage, frappe) doit être raisonnable et dans la mesure du possible ne pas dépasser la valeur de circulation de la pièce.

 

Un peu de Chimie, qu’est-ce qu’un métal ?

Paragraphe en-tête. Il doit pouvoir s'insérer en tant que titre ou en-tête à n'importe quel endroit de votre site. Utilisez cet espace pour écrire un texte court, accrocheur, qui incitera vos visiteurs à agir. Invitez-les à faire des achats, réserver un service ou vous contacter.

 

A - Un peu de Chimie, qu’est-ce qu’un métal ?

A-1 La classification périodique des éléments :
Numéro atomique : le nombre en haut à gauche de chaque case correspond au nombre d’électrons (charge -) et de protons (noyau charge +) de chaque élément. La masse atomique en haut à droite est la masse en grammes d’un très grand nombre d’atomes (6 1023 = 1 mole). Le symbole chimique (qui commence toujours par une majuscule et ne peut être suivi que par une minuscule) figure au centre de la case, le nom français en dessous.

500px-Tableau_périodique_des_éléments.svg.png
 

Sous-titre

Chaque ligne correspond à une « couche électronique » différente : sur la première couche peuvent exister 2 électrons au maximum, sur la deuxième et la troisième 8 électrons, c’est plus compliqué pour les suivantes… La répartition électronique de l’élément 13, l’aluminium, est représentée ci-contre : Chaque ligne de la classification périodique correspond à une couche électronique distincte et chaque colonne au même nombre d’électrons sur la couche externe, c’est-à-dire à des propriétés chimiques voisines. On dit que chaque colonne correspond à une famille chimique.

 
M03.png

Titre de l'image

Sous-titre de l'image